Le seuil de rentabilité est le point auquel le revenu de la vente d’un produit compense entièrement le coût de production. Au-delà de ce seuil, la production et la vente de chaque unité suivante de biens commencent à générer des bénéfices.

Dans ce guide, nous allons apprendre l’importance du seuil de rentabilité, comment le calculer et le réduire.

Pourquoi le seuil de rentabilité est important ?

La fonction principale du seuil de rentabilité est de déterminer quand les revenus couvrent les dépenses. Le suivi de ce point aide les entreprises à résoudre les tâches suivantes :

  • former une politique de prix adéquate pour les biens et services ;
  • calculer le moment où un nouveau produit commencera à réaliser des bénéfices après son entrée sur le marché ;
  • calculer comment une modification du prix des biens ou des services affectera le revenu final ;
  • déterminer quel volume de production rendra l’entreprise rentable ;
  • calculer le montant minimum de production nécessaire pour s’assurer que les coûts ne dépassent pas les revenus.

Outre la gestion des entreprises, le seuil de rentabilité est utile aux créanciers, aux investisseurs et à l’État. Par exemple, il aide les créanciers et les investisseurs à évaluer le niveau de solvabilité d’une entreprise, et l’État l’utilise pour évaluer la durabilité du développement. Allons maintenant apprendre comment calculer ce seuil.

Comment calculer le seuil de rentabilité ?

Afin de déterminer le seuil de rentabilité, vous devez d’abord déterminer le volume de production et de ventes, puis calculer les revenus et les dépenses. Si nous parlons de coûts, vous devez calculer les coûts fixes et variables.

Les coûts fixes évoluent peu dans le temps et ne dépendent pas directement du volume de production. Ces coûts comprennent l’amortissement, les salaires, le loyer des locaux, les factures de services publics, etc.

Les coûts variables sont l’achat de matériaux et de composants pour la production, dont le coût peut varier selon le fabricant, la saison, les caractéristiques techniques, etc.

Avant de dériver la formule du seuil de rentabilité, familiarisons-nous avec les concepts qui y seront utilisés. Ils sont désignés en latin et sont des abréviations de mots anglais.

SR (seuil de rentabilité) Seuil de rentabilité
CFT (coût fixe total) Montant des frais fixes
CVM (coût variable moyen) Coûts variables par unité de production
P (prix de vente unitaire) Prix ​​de vente d’une unité de production
C (marge de contribution unitaire) Bénéfice par unité produite hors coûts fixes

Voici la formule du seuil de rentabilité en termes monétaires :

SR = CFT/(C/P)

où C = (P – CVM)

Ci-dessous - la formule du seuil de rentabilité en unités de production, c’est-à-dire un montant minimum de production qui couvre entièrement les coûts de production.

Comment réduire le seuil de rentabilité ?

Le seuil de rentabilité d'une entreprise sera réduit comme suit :

  • diminuer le montant des coûts/dépenses fixes ;
  • réduire les coûts/dépenses variables par unité ;
  • améliorer le mix des ventes ;
  • augmenter les prix de vente (taux de facturation) sans trop diminuer le nombre d'unités vendues.

La marge de contribution augmente en réduisant les coûts/dépenses variables par unité et/ou en augmentant les prix de vente (ou taux de facturation).

Félicitations, vous avez appris ce qu’est un seuil de rentabilité, son utilité pour les entreprises et vous êtes également familiarisé avec la formule qui permet de le calculer.

SendPulse aide des centaines de business à travers le monde à développer leurs compagnies à l’aide des outiles modernes, tels que les chatbots, landing pages, service emailing et SMS, etc. Inscrivez-vous pour en profiter aussi.

La recherche a également porté sur "Seuil de rentabilité"
Évaluer cet article concernant "Seuil de rentabilité"

Notes utilisateurs: 5 / 5 (1)

Nouveau

Essayez SendPulse aujourd'hui gratuitement

Si vous êtes intéressé par "Qu`est-ce que le seuil de rentabilité ?" vous pourriez être intéressé par notre service d’envoi massif de courriels.